Un blog Travellerspoint

Bye-bye Cambodge, welcome Thaïlande!

sunny 33 °C
Voir Desroblay en IndoChine sur la carte de Desroblay.

Assez tôt en ce dernier matin à Siem Reap, le garçon embarquent dans la rutilante vieille Jeep typique de la guerre du Vietnam avec Scott. Etienne a bien imagé le passage au village flottant sur son mur Facebook. En voici quelques échantillons...

Du côté des filles, nous nous rendons en tuk-tuk en ville pour y prendre l'autobus gratuit vers la ferme de la soie. Dans le bus, nous faisons la rencontre d'une famille de Français vivant en Arabie Saoudite et en vacances au Cambodge. Marie-Ange est d'origine malgache et voyage avec son mari Loïc (qui est a l'origine du déplacement dans le pays qui fait les manchettes pour avoir réussi à être choisi pour le Comité des Nations Unies pour les droits des femmes) et leur fils de 15 ans, Nicolas.

On est super contents d'avoir droit à une visite en français pour nous six. Notre charmant guide nous montre toutes les étapes de cet art ancestral de la culture et du tissage de la soie. Les Artisans d'Angkor est une entreprise de commerce équitable qui forme et emploie de nombreux habitants locaux dans des conditions décentes.

90_IMG_8235.jpg

On y élève donc les vers à soie en faisant notamment pousser les mûriers, leur plante de prédilection, dans les environs de la ferme de soie. Les vers y sont nourris dans de grands paniers, d'abord avec des petits morceaux de feuilles qui grossissent à mesure que les vers engraissent.

90_IMG_8214.jpg
90_IMG_8210.jpg
IMG_8218.jpg

Le processus de nourrissage prend de 3 à 4 semaines, puis les vers sont prêts à confectionner leurs cocons. On les place ensuite dans des paniers en colimaçon que l'on suspend à la verticale.

IMG_8208.jpg
IMG_8219.jpg

Une fois les cocons arrivés à maturité, on en laisse éclore une partie alors que l'on ébouillante une autre partie pour en tirer la soie. Les cocons d'une couleur jaunâtre sont séchés avant d'être à nouveaux trempés dans l'eau pour qu'on en tire les fibres.

90_IMG_8223.jpg
90_IMG_8217.jpg

On doit unir la fibre d'au moins une vingtaine de cocons pour en faire une fil de soie brute d'une longueur de plusieurs dizaines de mètres.

90_IMG_8226.jpg

On filera pour la rendre aussi fine que l'utilisation qu'on veut en faire le dicte.

90_IMG_2981.jpg

On passera ensuite à la teinture, puis au bobinage, c'est-à-dire la préparation de rouleaux de fils dont se serviront les tisseuses.

IMG_8229.jpg
IMG_8242.jpg
90_IMG_8244.jpg

Le tissage se fait avec de bons vieux métiers à tisser en bois.

IMG_2986.jpg
90_IMG_8238.jpg

Notre visite se termine à la merveilleuse boutique et je dois avouer un peu honteusement que je n'y ai acheté qu'une babiole car les prix sont.... équitables, c'est à dire assez exorbitants au regard de tout le travail qui est requis pour arriver au produit fini.

Nous rentrons à l'hôtel non sans avoir d'abord fait un petit détour en ville pour m'acheter des souliers de marche du même modèle que Marie-Ange et Loïc puisque le magasin est situé à 2 pas des locaux des Artisans d'Angkor où nous ramène le bus.

90_IMG_8247.jpg

Etienne et Jules arrivent alors que les filles et moi, ayant fait les bagages (et oublié une des liseuses sous un matelas!!) sommes en train de manger notre lunch en attendant Panha pour qu'il nous emmène à l'aéroport.

20170425_141934.jpg

Scott nous dit un chaleureux au revoir et communiquera avec nous plus tard pour nous aviser que les gens de ménage ont bien trouve notre liseuse et qu'il la renverra par son ami Michel qui retourne à Ottawa dans quelques semaines. Bref, on est contents que la liseuse ne soit pas perdue à jamais, mais déçus de ne pouvoir compter sur la paix procurée par la capacité de nos trois monstres de chacun avoir sa bébelle pour lire...

Notre vol pour Chiang Mai fait escale à Bangkok et on doit se nourrir de PFK à contre-cœur. Les prix de la bouffe Thaïe à l'aéroport est très élevée. Notre avion pour le nord est aussi retardé pour des raisons mécaniques et nous arrivons donc assez tard à la chambre retenue par AirBnB est qui se trouve au cœur de la vielle ville, au-dessus d'un petit bar où l'on manie avec beaucoup d'habileté la queue de billard.

20170425_213819.jpg

Apres avoir couché les enfants, Etienne et moi nous attablons au pour siroter quelques bières et jaser avec Pim et sa collègue dont j'ai oublié le nom mais qui est une fière compétitrice au billard.

90_20170425_214557.jpg

Notre chambre est heureusement climatisée et les bruits du bar sont étonnamment assez étouffés, ce qui fait qu'on arrive à assez bien dormir.

Posté par Desroblay 07:26 Archivé dans Cambodge Tagué siem_reap artisans_angkor

Envoyer cet articleFacebookStumbleUpon

Table des Matières

Soyez le premier à commenter cet article.

Ce blog nécessite d’être un membre connecté à Travellerspoint pour mettre des commentaires.

Connexion